En décembre 1994, le Conseil de l'Eglise redéfinit la mission de Monteret en ces termes:

  • Fournir principalement aux groupes d'Eglises un lieu de ressourcement spirituel, d'évangélisation, de formation et de vie communautaire
  • Fournir à des organismes non ecclésiastiques un lieu de travail, de recherche, de formation, d'échanges et de rencontres, tout en gardant le caractère simple et modeste des deux maisons et en conservant des tarifs abordable pour les lieux d'Eglise et des jeunes en particulier

Le 30 novembre 1995, le Consistoire approuve les statuts de la "Fondation de gestion du domaine de Monteret". Le Conseil de Fondation confie dans un premier temps la gestion du domaine au Centre de Cartigny.

Ce n'est qu'en 1998 que le Conseil de Fondation engage spécifiquement pour Monteret une administratrice.

En 2002, une salle annexe à Monteret 2 est bâtie pour offrir plus d'espace avec un local ouvert sur la vue saisissante du lieu.